Death Valley, un truc de fou, mortel !

Publié le par Mickaël

Hi,

Rapide pause internet avant de commencer ma journee, a velo, pour pas changer.
Je suis a Kingman, sur la route du grand canyon, 100 miles au sud est de Las Vegas.

Clarice et Mathilde sont rentrees en France, je suis donc aujourd'hui le seul pilote a bord.

Je prendrai le temps en debut de semaine prochaine pour expliquer toutes mes aventures et mettre les photos, je suis presse par le temps aujourd'hui. Il est 11 h et l'orage est annonce pour cet apres midi. Ce seront les premieres pluies depuis que l'aventure a commence. Le soleil est present tous les jours, le vent aussi depuis la death valley: parfois de dos, 2 j et de face, 3 jours. On retient surtout les jours avec vent de face !

Depuis Bishop, mon dernier mail, nous avons suivi la 395 jusqu'a Big Pine, vent ds le dos, ca fait du bien, pour entrer dans le death Valley National Park. Splendide mais plus dur que je n'aurais pense. Contrairement a ma connaissance du parc, c'est bcp plus vallonne que prevu. La premiere journee dans le parc a ete hyper dure, 84 miles avec des temperatures autour de 35 degres c, un pass enorme (8-9%) en plein cagniard. J'ai pense un moment poser les bagages tellement c'etait raide a grimper. Beaucoup de pauses, necessaires pour le corps et la tete. Le paysage vallait vraiment le detour. Nuit ds le desert de la death valley, a Stovepipe wells (altitude 0, au niveau de la mer). Longue descente, 18 miles, 5000 feet de denivele et vent chaud qui fouette les molets. Au village, temperature autour de 40, motel et clim obligatoire. Le lendemain, traversee de la valle de la death valley par 42 degres, l'eau fraiche achetee etait bouillante au bout d'une heure. Moments magiques que de traverser cette vallee rocailleuse, nue et encaissee entre deux montagnes. Etape courte, 26 miles, la chaleur etant assomante. Faire plus de miles aurait ete dangereux, risque de coup de chaud. Je n'ai pas pu partir le matin car nous sommes alle voir medecin pour mathilde qui avait bcp de temperature, rhino qui ne se soignait pas. Nuit suivante a Fernace Creek ranch, ds la vallee. Super restau, pas donne, morceaux de beef americain excellent: ca donne le moral et des proteines. Le soir nous sommes alle voir le coucher de soleil sur Badwater, ds la vallee plus au sud. Route superbe, montagnes de toutes couleurs (rouge, vert, gris, noir, marron...), un spectacle fantastique. Badwater est a 232 feet en dessous du niveau de la mer, point le plus bas des USA. Lever tres tot le lendemain pour quitter la vallee et eviter la chaleur. Je prends la route a 6 h du mat, il fait entre 25 et 30 degres c deja. Cette etape apparemment facile sera hard mentalement pour moi: apres 20 miles de grimpette, je m'attends a une belle descente. Ce sera un bloody vent de face, je dois pedaler dur pour descendre et le reste de l'etape sera comme ca. J'attends de voir Clarice et Mathilde avec impatience, elles me remonteront le moral. Un couple de polonais voyant ma souffrance a pedaler s'arretera et me donnera un Gatorade tres frais, ca fait plaisir. Autant j'accepte assez facilement l'effort ds les montagnes meme si c'est dur mais le vent, j'ai bcp plus de mal: la grimpette, tu sais qu'il y aura une descente apres. Le vent, il est la et ne te lache pas. J'essaie de penser pdt ces moments aux mots de Mike Horn, "faire avec les elements et ne pas lutter contre, c'est une perte d'energie pour rien". Mais parfois, qques jurons volent bas.
Le lendemain, la route de Pahrump Las Vegas sera bcp plus cool, je serai zen all the day !

Las Vegas, ville en plein desert, 2 jours en famille sans faire de velo. Ca fait bcp de bien. Nous avons passe de super moments tous les 3 ds cette ville extravagante. Nous logions a l'excalibur Hotel-casino, sur le Strip (rue principale). Hotel immense, luxueux, 4 tours de 15-20 etages. On se croirait ds un autre monde, le paradis pour les joueurs, tout est fait pour que tu depenses du fric. Pyramides, repliques de la tour Effeil, de New York, de Monte Carlo... Pour nous, ca a ete repos, dejeuners ds la chambre immense, ballade nocturne top et pour moi, machines a sous. J'ai perdu 140 $ et enrichi Las Vegas !!!

Clarice et Mathilde sont rentrees en France Mardi matin, ca a ete tres dur de se quitter. Les journees suivantes ont ete difficiles pour moi. Le manque, le vide ds la chambre, plus aucun bruit, ne plus entendre Mathilde qui nous reveillait toutes les nuits, questions existentielles (pourquoi je roule...). Aujourd'hui, ca va mieux, je commence a prendre mon nouveau rythme.

En quittant Las Vegas, j'ai eu 108 degres farhneight (42-43 degres celcius). Record de temperature a Las Vegas depuis 1951 pour un mois de mai. Habituellement, il fait entre 75 et 85 degres F a cette periode. A cette temperature, le corps se deshydrate tres vite, j'ai du aller ds une station de pompiers pour avoir de l'eau fraiche et ils m'ont offert une glace, sympa. 30 mn ap, l'eau etait deja chaude ds les bidons.

Je dois y aller, je prends la route 66 en direction de Peach Spring aujourd'hui, je serai normalement ds 3 jours au Grand Canyon.
900 miles parcourus depuis le depart. Physiquement, j'ai la grande forme.

A bientot,
Bonjour a la France,
Mickael

Commenter cet article

GENEVIEVE DESRAME 07/08/2008 22:14

nous sommes passés dans la death valley quatre jours avant toi pendant notre traversée los angeles chicago : temperature 48° et comme toi du vent de face quasiment tous les jours

Mickaël 08/08/2008 11:49


Bonjour,

Vous avez réalisé un trip à vélo ou vous aviez un autre moyen de locomotion ? Avez vous un site internet que je puisse visiter ? A+


Stéphane, sylvie Aurore et Baptiste 12/06/2008 11:46

Merci pour ce voyage aux states et cela donne vraiment envie d'y aller (mais en....harley voir en Hummer lol).
Tu es le roi de la pédale dans notre famille et on en avait pas encore. Félicitation p'ti cousin. Bisous a toi

Nicole MOREL 24/05/2008 09:21

Coucou Mickaël,
C'est un plaisir de lire tes nouvelles, il nous manque la voix. Courage pour les prochains miles à venir,trouve une glacière pour garder ton eau un peu plus fraîche. Courage pour les difficultés à venir, tu as presque la moitié des montagnes de parcourues. Bisou à toi Mickaêl.

Victor Leforestier 23/05/2008 15:28

Salut Biker!
Que de courage! au moins tu commence par le début, lorsque tu attaquera la plaine tu enchainera les miles!
J'ai bien reçu ton mail, on se keep in touch, mon n° de portable est le 785-443-0915, il faut que je trouve comment je peux appeller ton portable français avec le mien, américain.
Bon courage pour la suite, enjoy!

Yves 23/05/2008 15:03

Salut Mike !

Il va falloir s'habituer à t'appeler comme ça vue la vitesse à laquelle tu absorbes la langue des yankees ! Bravo à toi, face aux difficultés, pour ton courage. C'est vrai que le vent, en descente, ça devrait pas exister... Toutes nos pensées vélocipédiques (?) t'accompagnent. Energy force !!!!